IFB France

Loyers en baisse dans les grandes villes

Posté le : 30/11/2015

A Caen, au Havre, Lille, Marseille, Mulhouse, Nîmes, Perpignan, Rouen ou Saint-Étienne. Dans toutes ces villes, le marché locatif privé est toujours en panne ou n’est pas encore suffisamment reparti. Et depuis 2011, les loyers de marché reculent (même si parfois des périodes de légère hausse viennent rompre la tendance récessive). En outre, sur ces villes, l’évolution des loyers constatée depuis 2006 reste très en deçà de l’inflation : exception faite de Lille où le mouvement de ralentissement puis de baisse des loyers de marché ne s’est amorcé qu’au début des années 2010.
Les loyers baissent aussi sur Argenteuil, Besançon, Boulogne Billancourt, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nancy, Nantes, Orléans, Rennes, Saint-Denis, Strasbourg, Toulon ou Villeurbanne. Dans ces villes, les loyers ont augmenté moins vite que l’inflation depuis 2011, tout comme la progression des loyers constatée depuis 2006 reste elle aussi en deçà de l’inflation : sauf sur Argenteuil, Boulogne Billancourt, Lyon, Nancy, Nantes et Villeurbanne. En revanche, si les loyers diminuent aussi depuis le début de l’année 2015 sur Aix en Provence, Metz, Nice et Paris, ils ont en général progressé un peu plus vite que l’inflation, depuis 2006 ou depuis 2011, d’ailleurs. Enfin, depuis le début de l’année 2015, les loyers de marché baissent ou au mieux stagnent dans 17 régions.
La baisse des loyers est plus rapide que la moyenne (de 1.3 % et plus) dans neuf régions : en Alsace (- 1.8 %), en Bretagne (- 1.7 %), en Haute-Normandie (- 2.4 %), en Languedoc-Roussillon (- 1.6 %), en Lorraine (- 1.3 %), dans les Pays de la Loire (- 2.5 %), en Poitou-Charentes (- 3.0 %), en PACA (- 1.8 %) et en Rhône-Alpes (- 2.8 %).
Elle est moins rapide que l’ensemble du marché (moins de 1.5 %) dans cinq régions : en Basse-Normandie (- 0.4 %), dans le Centre (- 0.4 %), en Ile de France (- 0.4 %), en Midi-Pyrénées (- 0.5 %) et dans le Nord-Pas-de-Calais (- 0.3 %). Alors qu’ils réussissent juste à se stabiliser en Champagne-Ardenne, dans le Limousin et en Picardie. Les loyers progressent encore un peu (moins de 1 %) dans deux régions : en Aquitaine (+ 0.1 %) et en Bourgogne (+ 0.9 %) et la progression reste en revanche soutenue en Auvergne (+ 2.5 %) et en Franche-Comté (+ 3.3 %).
(source Observatoire Clameur)