IFB France

Moins de crédits immobiliers

Posté le : 18/01/2016

Selon la Banque de France, le recul amorcé à la rentrée 2015 provient de la diminution des renégociations de prêts dont la part est tombée à 37 %, après 40,3 % en octobre, 46,6 % en septembre, 49 % en août. Le taux de croissance annuel brut des crédits à l'habitat est néanmoins de 3,8 %. Le taux d'intérêt moyen des prêts immobiliers à taux fixe s'établissait à 2,36 % en novembre, contre 2,27 % octobre.