IFB France

Les riches donnent, mais de moins en moins

Posté le : 11/04/2016

La proportion de contribuables assujettis à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) qui déclare avoir effectué un don à une fondation, une association ou un organisme caritatif au cours de l'année écoulée est stable, à 82 %, selon la 3e édition du baromètre "Don ISF" de la fondation des Apprentis d'Auteuil. En revanche, le don moyen a baissé : 2 297 €, contre 2 519 € en 2015. Une tendance à la baisse qui devrait se poursuivre puisque seul un quart des donateurs envisage d'augmenter leur don l'an prochain. L'inflexion ne concerne pas seulement les dons, elle touche aussi le montant des investissements dans les PME qui enregistre un recul pour la seconde année consécutive (12 414 € contre 13 097 € en 2015). La principale explication avancée par Philippe Rose, en charge des relations avec les bienfaiteurs de la Fondation est que "l'assise financière des donateurs ISF est moins forte en 2016 qu'elle ne l’était en 2015". La déduction sur le montant de l'ISF demeure néanmoins un levier déterminant dans la décision de faire un don, pour la moitié des assujettis ISF (54 %).