IFB France

Le logement pèse lourd dans le budget des ménages

Posté le : 25/04/2016

Le taux d’effort moyen, c’est-à-dire le pourcentage des revenus consacré au loyer ou au remboursement d’emprunt, s’établit à 24,3 % des revenus, soit une hausse de 1,9 point par rapport à 2015. Pour 25 % des Français, cette part est même supérieure au tiers de leurs revenus. « Environ un Français sur trois (34 %, +5 points) déclare avoir des difficultés à payer son loyer. Il s’agit du plus fort taux enregistré depuis le début de ce baromètre », précise Étienne Epitalon, Directeur du marché de l’équipement de la maison chez Sofinco. Pour faire face à l’alourdissement du coût du logement, la majorité des ménages français choisit de réduire de fait leurs autres postes de dépenses. Cela concerne la consommation alimentaire pour 54 % d’entre eux et l’habillement pour 49 % des Français. Ils sont même 45 % à sacrifier le poste santé. Une autre stratégie consiste à réduire le budget dédié au logement en déménageant pour une habitation moins chère (19 %), en s’installant en colocation (5 %), ou bien en tentant d’augmenter leurs revenus (38 %). « L’augmentation du budget consacré au logement impacte également les dépenses d’agrément comme le budget vacances (60 %, +7 points), l’amélioration du logement (59 %, +7 points) et les loisirs au quotidien (55 %, +5 points) », complète Étienne Epitalon. Enfin, plus d’un Français sur deux déclare avoir réduit sa capacité d’épargne (62 %, +4 points).