IFB France

Les priorités du gouvernement pour le logement

Posté le : 13/06/2016

Concernant les logements vacants, un changement de méthode s’impose selon la ministre. Un avantage fiscal, couplé à un accompagnement pour réaliser des travaux, devrait donc voir le jour pour les propriétaires qui accepteront de louer leur logement à un ménage modeste, à un loyer inférieur au prix du marché. L’objectif est de remettre sur le marché des logements vacants "immédiatement mobilisables", évalués à environ 100 000 en zone tendue. Le projet de loi de finances 2017 devrait ainsi faire évoluer les dispositifs Besson et Borloo, trop peu lisibles. La ministre précise qu’une campagne de communication sera lancée à l'automne et que le ministère espère remettre ainsi sur le marché 50 000 logements en trois ans - contre 20 à 25 000 concernés par les dispositifs fiscaux existants.