IFB France

Repli des créations d'entreprises

Posté le : 18/07/2016

Le repli des immatriculations de micro-entrepreneurs (-3,9 %) n'est pas compensé par la hausse des créations d'entreprises classiques (+0,6 %).

Le nombre cumulé de créations au cours des trois derniers mois augmente nettement par rapport à la même période un an plus tôt (+11,6 % en données brutes). Les créations s'accroissent pour toutes les catégories d'entreprises, qu'il s'agisse de sociétés (+15,5 %), d'entreprises individuelles hors micro-entrepreneurs (+13,4 %) ou, dans une moindre mesure, d'immatriculations de micro-entrepreneurs (+7,5 %). La hausse est commune à tous les secteurs, en particulier ceux du soutien aux entreprises et du transport1.

En données brutes, le nombre cumulé d'entreprises créées au cours des douze derniers mois continue de se redresser (+2,0 %, comme en mai dernier). Cette hausse est due aux créations d'entreprises individuelles hors micro-entrepreneurs (+21,3 %), et aux créations de sociétés (+10,4 %). En sens inverse, les immatriculations de micro-entrepreneurs se contractent nettement (-12,0 %).

En juin 2016, en données brutes, les demandes d'immatriculation de micro-entrepreneurs représentent 41,1 % des entreprises créées au cours des douze derniers mois. Un an auparavant, la part était de 47,6 %.