IFB France

L’art en ligne ne s’essouffle pas

Posté le : 24/10/2016

Hiscox, qui a publié son rapport annuel sur le sujet en marge de la FIAC (Foire Internationale d’Art Contemporain) qui s’est tenue à Paris du 20 au 23 octobre, estime que le marché de l’art en ligne pourrait représenter 8,5 milliards d’euros d’ici à 2020. 49 % des collectionneurs ont déjà acheté en ligne au cours des douze derniers mois sans avoir vu l’œuvre ou l’objet en vrai, contre 39 % en 2014. 92 % pensent faire de même au cours des douze prochains mois. Le marché de l’art en ligne repose avant tout sur l’activité des plateformes sur Internet. En effet, seules 28 % des galeries traditionnelles offrent la possibilité à leurs clients d’acheter et de payer directement en ligne. Pour autant, malgré une concurrence féroce des enseignes exclusivement en ligne, les deux maisons d’enchères traditionnelles Christie’s et Sotheby’s figurent toujours en bonne place du classement établi chaque année par Hiscox, respectivement 1er et 4e. La très grosse majorité des achats en ligne ont un prix inférieur à 10 000 livres (environ 11 200 €).