IFB France

Complémentaire santé des salariés, les entreprises jouent le jeu

Posté le : 13/03/2017

Un an après la mise en place obligatoire d'une couverture santé au bénéfice des salariés, une étude réalisée par la société Audirep pour le compte de la Fédération française de l'assurance montre que la majorité des entreprises vont plus loin que le minimum légal imposé par la loi. Ainsi, la prise en charge par l'employeur du financement de la couverture, qui doit être au minimum de 50 %, atteint 57 % en moyenne dans les PME, entreprises de taille intermédiaires et grandes entreprises, et 59 % dans les très petites entreprises. En outre, plus de la moitié des entreprises sondées ont choisi un niveau de garanties supérieur au niveau de garanties minimal ou à celui négocié par les branches professionnelles. Enfin, plus de la moitié également proposent la possibilité de couvrir les ayants droit des salariés. En grande majorité, les entreprises sont concernées par des accords de branche. "Les recommandations sont plutôt suivies par les entreprises (66 % des TPE concernés, 55 % des PME/ETI/GE), même si plus leur taille augmente, plus la mise en concurrence est forte", indique la FFA.