IFB France

Immobilier : la vacance en très forte hausse

Posté le : 15/01/2018

En France, 3 millions de logements seraient vacants en 2017, soit 8,4% du parc. Le phénomène serait très marqué dans les aires urbaines de moins de 200 000 habitants, avec 700 000 logements vacants en plus entre 1999 et 2014. En cause, selon la FNAIM, le dépeuplement des centres urbains (les ménages préférant vivre en maison dans les zones péri-urbaines), et la diminution de la population dans beaucoup de petites villes en difficultés économiques et éloignées des métropoles.