IFB-FRANCE_logo-blancEspace client

Situation en Ukraine : vos placements sont-ils menacés ?

Generic selectors
Recherche exacte
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu de l'article
Post Type Selectors
IFB-FRANCE_logo
IFB France
16/03/2022

Si la guerre en Ukraine est avant tout un drame humain, elle a également des conséquences économiques pour beaucoup de Français. Inflation, taux d'intérêt, marchés financiers … face à des mouvements importants sur les marchés boursiers européens et à l’heure où tous les regards sont tournés vers l'Ukraine, IFB France analyse les répercussions de cette crise sur les portefeuilles des particuliers.

Quel impact sur l'économie mondiale ?

Sans surprise, ce conflit devrait avoir des répercussions sévères sur l’économie Russe, avec un effondrement de leur monnaie, alimentant ainsi une inflation s’élevant actuellement à 9% dans le pays.
Sur le plan international, les conséquences sur l’économie mondiale devraient cependant rester faibles.

En effet, la Russie ne pèse que relativement peu sur l’échiquier mondial avec un PIB équivalent à la moitié du PIB Français, soit 1,2% du PIB mondial et 2,9% de la zone euro.

À noter sur les USA et la Chine sont relativement immunisés face à ce conflit.

Les répercussions devraient essentiellement être enregistrées sur les matières premières.

En effet la Russie est un fort pourvoyeur d’énergie à l’échelle mondiale (12% de la production mondiale de pétrole et 16% pour le gaz) dont 60% à destination de l’Europe.

L’impact sur l’inflation semble donc inévitable. Cette dépendance énergétique de l’Europe pourrait d’ailleurs lui coûter jusqu’à 1% de croissance selon certains économistes.

Néanmoins le risque d’une crise majeure ne semble pas perceptible du fait de la faible exposition des établissements financiers à la Russie.

Quelles perspectives sur les marchés actions ?

Dans ce contexte les marchés vont rester volatiles, suspendus à l’évolution du conflit mais aussi des fluctuations des matières premières.

Même s’il est probable que cette crise soit d’une ampleur supérieure à celle engendrée par l’annexion de la Crimée en 2014, dans un contexte où les inquiétudes vis-à-vis de l’inflation s’avèrent bien plus importantes, la forte correction des marchés peut suggérer que l’essentiel de la baisse se trouve désormais derrière nous.

Enfin, gardons à l’esprit qu’au cours des 19 événements géopolitiques survenus depuis 1945, dans 78% des cas, les marchés redevenaient positifs après trois mois.

Quelle stratégie adopter pour les investisseurs ?

Pour se protéger des soubresauts des marchés financiers, nos experts ne sauraient que trop vous conseiller de veiller à toujours bien diversifier votre portefeuille.

En effet, la diversification de vos prises de position est la clé pour vous permettre de diluer votre exposition au risque.

Pensez également à toujours garder votre objectif patrimonial en ligne de mire. Il est l’élément central de votre stratégie d’épargne.

La législation en vigueur, le marché de l’immobilier d’investissement et la situation personnelle et financière des acquéreurs potentiels étant susceptibles d’évolution, les informations présentes sur cette page ne sont données qu’à titre purement indicatif.

Suivez-nous sur LinkedIn

NOS DERNIERS ARTICLES


IFB-FRANCE_logo-blanc
Depuis 1994, IFB FRANCE accompagne plus de 55 000 clients dans la création et le développement de leur patrimoine.
Mentions légales

Espace recrutement

Actualités

SIÈGE SOCIAL
33 Avenue Georges Pompidou
BP 53173
31131 - BALMA
France
contact@ifb-france.com

©2022 - IFB France by booge

crossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram