IFB-FRANCE_logo-blancEspace client

Crédit immobilier : ce qui va changer en 2022

Generic selectors
Recherche exacte
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu de l'article
IFB-FRANCE_logo
IFB France
11/10/2021

Elles n’étaient jusqu’alors que des recommandations. Elles s’inscrivent désormais dans les obligations juridiques dictées par les autorités financières.

Les conditions d’accès au crédit immobilier se renforcent à partir du 1er janvier 2022.

Leur objectif : rendre l'emprunt plus sûr en évitant les dossiers de surendettement et les défauts de crédits non remboursés.

Zoom sur ces nouvelles règles de protection.

Ce qui change :

Face à la nouvelle réglementation imposée par le Haut Comité de stabilité financière, les banques devront désormais être plus attentives et rentrer dans les critères qui deviennent la règle :

• 25 ans de durée maximale d’emprunt (+ 2 ans pour le neuf)

• 35% de taux d’endettement, assurance comprise

• 20% d’enveloppe dérogatoire trimestrielle pour les banques

• Apport personnel obligatoire (représentant en moyenne 10 % de la valeur du bien immobilier).

Des dérogations possibles

A ce jour, plus de 20 % des prêts accordés par les grands réseaux bancaires ne sont pas conformes aux recommandations, conduisant les emprunteurs à s’engager sur des prêts trop longs et des taux d'effort au-dessus de 35%.

La Banque de France souhaitant protéger les emprunteurs tout en préservant l’accès au crédit, les banques pourront toutefois déroger à ces critères, mais seulement pour 20% du montant des prêts accordés. 

Si certains professionnels craignent que cette obligation ne vienne fermer les portes de l'accès au crédit, pour d’autres il s’agit avant tout de règles de protection

Aujourd’hui, le marché est dynamique !

Les taux moyens des crédits immobiliers accordés par les banques continuent leur baisse sur le mois d'octobre.

L’apport personnel, la capacité de financement… sont autant d’éléments déterminants. Tout réside dans la préparation du projet, l’anticipation de la gestion de ses comptes.

Le recours à un conseiller en gestion de patrimoine et son partenaire courtier est d’autant utile pour obtenir des conditions d’emprunt permettant de booster sa capacité d’achat.

Suivez-nous sur LinkedIn

NOS DERNIERS ARTICLES


IFB-FRANCE_logo-blanc
Depuis 1994, IFB FRANCE accompagne plus de 55 000 clients dans la création et le développement de leur patrimoine.
Mentions légales

Espace recrutement

Actualités

SIÈGE SOCIAL
33 Avenue Georges Pompidou
BP 53173
31131 - BALMA
France
contact@ifb-france.com

©2021 - IFB France by booge

closelinkedin-squarephone-squarelinkedinellipsis-vcrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram